Business,  Coaching,  Communication,  Entreprenariat,  Entrepreneuriat,  Mindset,  Relation

3 CLEFS POUR DES RELATIONS OPTIMISEES

  • Avez-vous des amis ?
  • A quoi peut servir d’avoir des amis et une communication claire et fluide ?

Soyons clairs : des relations au top, c’est la base pour une vie plaisante à vivre.

Que ce soit en entreprise ou vie perso, améliorer un maximum nos relations est la base pour grandir plus vite.

Et mieux !

Que ce soient des problèmes de communication avec les chefs, les collègues, la famille, les amis ou même les inconnus, la thématique de la relation revient souvent.

Mais d’abord, pourquoi les relations constituent-elles la clef de voûte de l’évolution humaine ?

Je me suis posé cette question parce qu’il était difficile pour beaucoup de mes clients de s’imaginer seul, sans amis, sans communiquer avec personne pendant toute une vie.

Les relations servent à entretenir un rapport à l’extérieur de nous-même.

Or, les échanges externes à soi constituent la base de la croissance. Sans échanges avec l’extérieur nous sommes recroquevillés sur nous-même.

Et c’est lorsque nous entretenons une relation saine et profonde avec nous-même que la communication et la relation fluides sont rendues possibles avec les autres.

Et toutes nos relations ne seront qu’un reflet de la relation que nous entretenons avec nous-même.

Genèse de Soi

Demander une augmentation à son boss ou demander une autorisation à un parent n’est qu’un symbole de la confiance ou de la peur que nous entretenons avec le monde extérieur.

Expliquer avec gêne à ses pairs une décision prise en matière de gestion du personnel ou gestion matérielle reflète n’est que le reflet d’une peur de mal faire, d’être critiqué et au-delà de blessures encore vivantes.

Je veux mettre l’accent sur le fait que l’évolution humaine n’est possible qu’avec un échange avec l’extérieur.

Cet échange, c’est le relationnel.

Mais cet échange part de soi !

Et les relations avec les autres ne sont qu’un miroir des relations à soi.

Alors voici 3 questions à vous poser pour optimiser vos relations :

  • 1. Donnez-vous de l’espace à votre interlocuteur ?

C’est dans cet espace laissé que le dialogue productif peut se faire. Sinon, c’est un monologue où aucun échange n’est réellement établi.

Rapporté à nous, cet espace est simplement un temps seul avec soi-même que l’on prend pour faire un rapide bilan de nos avancées ou de nos sphères à améliorer.

  • 2. Prenez-vous à cœur les remarques que l’on vous fait ?

La clé d’une relation saine et claire avec quelqu’un est le détachement.

Ne pas prendre personnellement ce qui est dit permet d’entretenir une communication riche et épanouissante.

Car toute relation vers l’extérieur n’est qu’un reflet d’une relation entretenue à l’intérieur de soi.

Anecdote : j’ai passé environ 35 ans de ma vie à être susceptible. Je supportais très mal reproches ou même remarques.

Pourquoi ? J’entretenais avec moi-même une relation tyrannique où mon monologue intérieur reflétait une femme qui ne s’aimait pas, était intransigeante avec elle-même et ne supportait aucune erreur. J’étais ma pire ennemie.

Evidemment qu’une remarque désobligeante ne nous fera pas plaisir.

Mais demandons-nous si cette remarque n’est pas une perche invisible pour nous améliorer.

Ou pour nous rappeler qu’une opinion n’est toujours que subjective et ne veut rien dire à propos de notre valeur.

Garder une distance, c’est garder sa pleine puissance sans remettre notre pouvoir à l’extérieur de nous : personne n’a le pouvoir de nous blesser. Sauf nous.

Genèse de soi
  • 3. Quel comportement chez l’autre m’énerve lorsque je communique avec lui ?

C’est ici la clé de beaucoup de mésententes, voire d’incompréhensions lors d’échanges verbaux ou écrits. Une relation optimisée sera celle où j’observe ce qui m’agace chez l’autre : tonalité de voix, vocabulaire employé, regard fuyant ou perçant , tics de langage comme « effectivement », ou « du coup ».

Observer ce qui nous déclenche permet de mettre le doigt sur ce qui nous blesse.

Et de comprendre pourquoi ça nous dérange.

Et parler en toute honnêteté de ce qui nous agace désamorcera un climat tendu qui pourrait s’installer sur des non-dits.

La relation aux autres ne sera qu’un reflet de la relation à soi-même.

Lorsque vous comprenez cela, vous acceptez de devenir votre meilleur ami. Bien avant celui des autres !

Entretenir des relations saines commence par soi-même.

C’est pour cela que lorsqu’une cliente vient à moi pour améliorer sa relation de couple nous commençons par aller jeter un œil à son monologue intérieur et à ses croyances, parfois héritées depuis l’enfance.

On désamorce . On discute. On reprogramme. On remet de l’aisance dans l’expression et de l’amour du partage dans une communication rouillée qui ne demande qu’à être fluidifiée.

« Charité bien ordonnée commence… » vous connaissez la suite ?

Et comme les relations extérieures reflètent notre relation intérieure, on comprend facilement qu’une observation bienveillante de soi et du rapport entretenu avec soi-même est la clef pour des rapports sociaux sains et faciles.

Si améliorer vos relations avec les autres ou avec vous-même vous fait de l’oeil, je propose une séance de transformation en ligne dont voici le lien : Session intense de transformation

Parce que je suis persuadée que la thématique des relations est un axe principal autour duquel tournent les principales problématiques de l’individu d’aujourd’hui : boulot, positionnement professionnel, burn out, sentiment de manque, ne pas être entendu ni compris, etc…

Absolument tout peut se ramener à la communication —> la communication de soi avec soi avant d’être avec les autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.